Rencontre Linux Ariège samedi 27 octobre 2018 à Laroque d'Olmes

Rédigé par joycem - - Aucun commentaire

Le fablab «Le LaborLab» de Laroque d'Olmes nous ouvrira ses portes le 4ème samedi du mois, le 27 octobre prochain, de 14h00 à 18h00. Nous aurons une connexion internet filaire et éventuellement wifi aussi, grâce à une box Adsl fournie par Franck et Pascale, les propriétaires du lieu.

Les activités proposées seront les suivantes:
visionnage d'un court métrage vidéo libre. Cela pourrait être "Elephant dream", https://orange.blender.org/, ou encore "Big Buck Bunny", https://peach.blender.org/ au choix, pour découvrir des productions bien sympathiques publiées sous licences libres.

Ensuite, des activités libres avec au choix install partie pour ceux qui le souhaitent, questions réponses, entraide à la demande.

L'adresse est la suivante:

LaborLab
15 bis rue Jean Moulin
09300 Laroque d'Olmes


Depuis Mirepoix : arrivé à Laroque d'Olmes, tourner à droite à côté de la station service. Après, le chemin est fléché. Un parking de grande taille accueille les autos et tout est pensé pour l'accessibilité.


Celles et ceux qui pensent pouvoir venir peuvent s'inscrire sur le framadate, pour avoir une idée du nombre minimum de personnes participant: https://framadate.org/MMbDlI1FtgA7SPOJ

Nous apporterons quelque chose à partager, gâteau maison ou acheté et boissons en mode auberge espagnole, pour le goûter.

Les utilisateurs rôdés sont bienvenus pour apporter un switch, des cables, des multiprises.

Venez avec vos PC ou vos clés USB/CD/DVD et repartez avec des Logiciels libres après un bon moment passé au LaborLab !

 

Rencontre Logiciels libres 27 octobre 2018

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Libre en fête 2018 !

Rédigé par joycem - -

Le premier Libre en Fête en Ariège !

Dans le cadre de l'événement annuel Libre en Fête, initié en l'an 2000 par l'association nationale de promotion du Logiciel libre, APRIL, les associations Linux Ariège et Pamiers4D organisent, le samedi 17 mars à Pamiers, des ateliers et une conférence tout au long de l'après-midi au FabLab de Pamiers4D, au 17 rue Charles de Gaulle (centre ville, ancien bar le Frédélas).

Libre en Fête 2018 - FabLab Pamiers

 De 13h00 à 16h00 deux ateliers:

  • 13h00 - 14h00 : Joyce animera une initiation à la retouche d'images avec GIMP. Au programme, redimensionnement de photos pour envois par mail, créer des captures d’écran, scanner un document avec GIMP ;
  • 14h00 - 16h00 : Rodolphe montrera comment créer une maquette pour un flyer, à l'aide des logiciels Gimp, Inkscape, Imagemagick, et d'autres éventuellement sur demande.
De 16h00 à 18h00 se déroulera une install party au cours de laquelle les visiteurs pourront tester des distributions libres GNU/Linux, et être aidés pour en installer une sur leur ordinateur. Venez avec votre ordinateur, une clé USB, un CD ou un DVD, et repartez avec le plein de Logiciels libres !

De 18h00 à 20h00 Rodolphe animera une conférence débat autour du Logiciel libre. (Introduction et enjeux).

La journée se terminera, à partir de 20h00 avec une soirée «Auberge espagnole» conviviale. Chacun apportera un petit quelque chose à manger, pour passer un moment ensemble autour de la table, et échanger dans la bonne humeur !

En attendant le 17 mars, nous vous invitons à partager l'information autour de vous ! Vous pouvez aussi contribuer à cet événement en faisant passer des affiches à imprimer, disponibles ICI ! Dans le détail:

 

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

 

Réunion d'information à destination des associations

Rédigé par davidd - - Aucun commentaire

« Les Logiciels libres offrent à chacun la possibilité de les copier, de les modifier pour les adapter à ses besoins et de les diffuser à volonté et en toute légalité. Ils sont aujourd’hui en mesure de répondre à la plupart des besoins des associations. La pérennité des structures associatives dépend pour beaucoup des outils informatiques et d’Internet. Souvent, faute de les connaître, celles-ci ont peu recours à cette offre informatique éthique et respectueuse des libertés des utilisateurs, qui les rapproche des idéaux partagés par nombre de structures associatives

Plaçant les notions de partage et de collaboration au cœur de leurs pratiques, les Logiciels libres recouvrent un ensemble de valeurs communes à tous les acteurs de l’économie sociale et solidaire : la mise en réseau, la mutualisation des coûts et des bonnes pratiques, le respect des utilisateurs, la transparence, la gouvernance démocratique etc. Ils constituent un bien commun à développer et à protéger par tous ses usagers. »

 

(extrait de la préface du guide « Libre Association » édité par l’APRIL et FRAMASOFT)

 

L’association Linux Ariège  propose aux associations appaméennes  de venir découvrir les possibilités que les logiciels libres peuvent leur offrir dans les domaines de la bureautique, du traitement des images et de la mise en page de vos documents, de la gestion et de la comptabilité, du travail collaboratif et des activités pédagogiques.

 

Une réunion d’information aura lieu à la Maison des Associations de Pamiers

le vendredi 15 décembre 2017 à 20h

 

Elle peut intéresser tous les dirigeants, salariés et bénévoles investis dans un projet associatif.

Nous vous attendons nombreux !

 

Soirée bi-mensuelle au FabLab

Rédigé par davidd - -
  • Vous avez entendu parler des logiciels libres mais sans jamais prendre le temps de vous y mettre ?
  • Vous vous apprêtez à mettre votre vieil ordinateur à la déchetterie parce qu'il ne supporte pas (et vous non plus d'ailleurs) la dernière version de Windows ?
  • Vous avez installé une distribution Linux sur votre vieux PC mais ça vous pose plein de problèmes que vous ne savez pas résoudre ?
  • Vous voulez découvrir des Logiciels libres pour votre système habituel qui pourraient remplacer vos logiciels verrouillés?
  • Vous voudriez connaître des Logiciels libres pour remplacer vos logiciels verrouillés dans votre système informatique habituel ?
  • Vous n'avez rien à faire de spécial mardi 21 novembre de 18h à 20 et vous avez envie de rencontrer plein de gens différents ?

Une soirée a été organisée spécialement pour vous le Mardi soir (tous les 15 jours) au FabLab de Pamiers.

Venez nous rejoindre à partir de 18H avec votre ordinateur portable et/ou une clé USB au Fablab de Pamiers, 17 rue Charles de Gaulle
(C'est en plein centre de Pamiers, à côté du Parking Jean Jaurès, cliquez sur le lien ci-dessus pour afficher le plan d'accès).

Nous vous attendons nombreux, faites passer le message !

 

Les conteneurs LXC

Rédigé par davidd - - Aucun commentaire

Bonjour,

aujourd'hui je vais vous expliquer comment créer et utiliser les conteneurs LXC.

 

À quoi peut bien me servir un "conteneur"? pouvez vous vous demander ; eh bien cela permet par exemple de tester un nouveau logiciel sans risquer de "polluer" votre ordinateur :

  1. Vous créez votre conteneur
  2. Vous installer le logiciel à tester à l'intérieur
  3. Une fois testé, vous détruisez le conteneur

 Cela peut aussi être utile si vous écrivez par exemple un programme qui peut potentiellement "abîmer" votre machine : Vous le testez dans un conteneur pour être sûr qu'il ne fait pas de dégâts.

Un autre usage peut être de tester ou d'utiliser un logiciel qui ne fonctionne que sous une autre distribution que celle dont vous avez l'habitude (par exemple un programme qui fonctionne sous Redhat alors que votre ordinateur est installé avec Ubuntu).

 Enfin, une utilisation courante des conteneurs permet d'isoler une ou des applications pour des raisons de sécurité. Il est possible par exemple de donner accès à un conteneur à des utilisateurs inconnus sans que ceux-ci puissent acoir accès au reste du réseau.

Tout d'abord, quelques définitions

 

Qu'est-ce qu'un "conteneur LXC"

Selon Wikipediia:

LXC, contraction de l’anglais Linux Containers3 est un système de virtualisation, utilisant l'isolation comme méthode de cloisonnement au niveau du système d'exploitation. Il est utilisé pour faire fonctionner des environnements Linux isolés les uns des autres dans des conteneurs partageant le même noyau et une plus ou moins grande partie du système hôte. Le conteneur apporte une virtualisation de l'environnement d'exécution (processeur, mémoire vive, réseau, système de fichier…) et non pas de la machine. Pour cette raison, on parle de « conteneur » et non de machine virtuelle.

 En résumé, un conteneur permet de créer une pseudo-machine (qui n'est pas une machine virtuelle!) sur votre station ou serveur de manière à isoler un environnement ou une application, afin que ce qui est à l'interieur du conteneur ne puisse modifier la station ou le serveur "physique" (on peut tout à fait créer des conteneurs dans une machine virtuelle!). L'avantage de cette approche est de consommer moins de ressources sur la machine portant le ou les conteneurs, puisque la partie "matérielle" de la machine virtuelle n'a pas besoin d'être simulée.

 

Installation de LXC sur debian/ubuntu

Les paquets nécessaires sont disponibles dans les dépôts officiels.

 


sudo apt install lxc lxctl
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances
Lecture des informations d'état... Fait
The following additional packages will be installed:
bridge-utils debootstrap dirmngr dns-root-data dnsmasq-base libipc-system-simple-perl liblinux-lvm-perl liblxc1 libnet-ssh2-perl libossp-uuid-perl libossp-uuid16
libpam-cgfs libterm-readkey-perl libyaml-tiny-perl lxcfs perl-doc python3-lxc rsync uidmap
Paquets suggérés :
dbus-user-session pinentry-gnome3 tor uuid apparmor btrfs-tools
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
bridge-utils debootstrap dirmngr dns-root-data dnsmasq-base libipc-system-simple-perl liblinux-lvm-perl liblxc1 libnet-ssh2-perl libossp-uuid-perl libossp-uuid16
libpam-cgfs libterm-readkey-perl libyaml-tiny-perl lxc lxcfs lxctl perl-doc python3-lxc rsync uidmap
0 mis à jour, 21 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 9 950 ko dans les archives.
Après cette opération, 20,5 Mo d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
Souhaitez-vous continuer ? [O/n]

Utilisation des conteneurs

Création d'un conteneur

 La création d'un conteneur se fait de manière très simple : On choisit l'architecture matérielle souhaitée (Ex : amd64) et la distribution. On utilise en suite l'utilitaire 'lxc-create' qui va se charger de télécharger l'archive nécessaire et de créer le conteneur.

 

 lxc-create -t download -n lxc61 -- -a amd64 -d centos -r 7

 

options :

 

-t : Télécharger le conteneur depuis le site officiel

-n <nom du serveur/conteneur>

-a <architecture matérielle émulée>

-d <distribution à installer>

-r <revision de la distribution

 

Pour une Debian « Jessie »

 

 lxc-create -t download -n lxc61 -- -a amd64 -d debian -r jessie

 

 À noter : Par défaut sur debian et assimilés (ubuntu,...) les fichiers du conteneur sont dans

ls -lrt /var/lib/lxc/<nom du conteneur>/rootfs/

 

Démarrage du conteneur

 Une fois crée, il faut démarrer le conteneur, de la même manière que vous démarrez votre ordinateur ou une machine virtuelle.

lxc-start -n lxc61

 

Connexion au conteneur

 Dernière étape : Une fois crée et lancé, votre conteneur est près pour être utilisé. Il faut alors se connecter dessus.

Il faut bien noter que le conteneur ne contient (sic) pas encore de serveur SSH ou de configuration réseau.La méthode pour "entrer" dans le conteneur est de s'y "attacher".

lxc-attach -n lxc61

 

Il est aussi possible de se "chrooter" directement dans le conteneur:

chroot /var/lib/lxc/lxc61/rootfs/ /bin/bash

 

Une fois que toutes les étapes précedentes ont été effectuées, vous disposez d'un conteneur complet qui se comporte de la même manière qu'un serveur ou une station de travail (physique ou virtuelle) : Vous pouvez la mettre à jour, installer de nouvelles applications, etc.

À noter : La connexion à un conteneur par interface graphique est un peu complexe et sera abordée dans un prochain article.

Exemple complet

lxc-create -t download -n srv01 -- -a amd64 -d debian -r jessie
Using image from local cache Unpacking the rootfs --- You just created a Debian container (release=jessie, arch=amd64, variant=default) To enable sshd, run: apt-get install openssh-server For security reason, container images ship without user accounts and without a root password. Use lxc-attach or chroot directly into the rootfs to set a root password or create user accounts. root@host:~# lxc-start -n srv01 root@host:~# lxc-attach -n srv01 root@srv01:~#

 

Classé dans : Tutoriaux - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles